10€ offert dès 49€ d’achat – Livraison sous 1 à 3 jours

10€ OFFERT DÈS 49 D’ACHAT

BOUTIQUE SPÉCIALISTE DU CRISTAL À BACCARAT
03.83.75.10.55 - 7J/7 -

LES MEILLEURS ARTICLES :

reconnaitre-verre-murano

3 ÉTAPES POUR RECONNAÎTRE LE VERRE DE MURANO

Le travail à la main, typique de l’île, est resté identique au fil des siècles. Mais comment reconnaître un vrai Murano copie ? Votre verre de Murano vient-il bien d’Italie ? Comment analyser les signatures Murano ? Vrai ou faux Murano ? Cet article vous donne les trois étapes clefs !

DÉCOUVRIR
Reconnaitre-un-vrai-vase-Galle

3 ÉTAPES POUR RECONNAÎTRE UN VRAI VASE GALLÉ ?

Les oeuvres uniques signées de la main de Gallé s’échangent aujourd’hui à prix d’or. Mais comment reconnaître un vrai Gallé d’une copie ? Quelles sont les différentes signatures de l’artiste ? Cet article vous donne les trois étapes clefs !

DÉCOUVRIR

RECHERCHEZ PAR CATÉGORIE :

OFFREZ UN BRACELET PORTE-BONHEUR

LA ROUTE DU CRISTAL

marcel-wanders-baccarat

MARCEL WANDERS, SA VIE, SON HISTOIRE, SON OEUVRE

C’est l’un des noms qui résonnent le plus fortement lorsque l’on parle de design made in Pays-Bas : Marcel Wanders. Parce que oui, la scène du design néerlandais est riche en artistes de talent, et celui qui va nous intéresser aujourd’hui en est peut-être le plus fier fer de lance !

Au fil des années, notre homme s’est fait une place jusqu’à devenir une incontournable référence. Marcel Wanders est un designer de renom, qui a construit sa réputation sur une ambition claire : faire de l’humour et de l’originalité ses marques de fabrique.

Et il faut croire que le pari a été réussi : depuis le début des années 2000, les créations signées Wanders sont synonymes de surprise et d’explosivité dans un monde du design qui en redemande !

Ses œuvres les plus marquantes, de la Knotted Chair aux plus récentes, son passage au sein du collectif de designers Droog Design, son parcours, les raisons de son succès, ses récentes collaborations notamment avec la célèbre cristallerie française de Baccarat

Découvrez la trajectoire surprenante de ce designer qui, aujourd’hui et pour les années à venir de toute évidence, s’est imposé comme une référence dans son milieu de prédilection.

Marcel Wanders, le designer Oranje :

C’est du côté de la ville néerlandaise de Boxtel que Marcel Wanders voit le jour le 2 juillet 1963.

Très vite attiré par la création et la pratique des arts plastiques, le jeune Marcel Wanders intègre les bancs de l’école d’art d’Arnhem en 1988. De l’aveu même de son entourage, ce choix d’études était une évidence : très vite, c’était le domaine de son choix et rien n’aurait pu lui faire changer d’avis.

Un choix payant dans une école renommée qui aura formé d’autres grands noms du design Oranje. Il y fera ses premières armes et débutera son apprentissage de la création dans un monde européen en pleine effervescence, de plus en plus ouvert sur la création et le design.

Le premier tournant de sa jeune carrière aura lieu entre 1990 et 1992. Très vite repéré, Marcel Wanders travaille pour le compte de Landmark Design & Consultancy, l’un des studios de design européens les plus importants et les plus renommés de tout le pays. Une première expérience de haute volée et une première consécration pour l’un des meilleurs étudiants de sa génération.

Semaine après semaine, le profil de ce jeune homme interpelle les spécialistes du secteur. Et ils ne vont pas s’y tromper…

Après deux ans passés dans ce studio, Marcel Wanders se sent pousser des ailes et veut voler vers son premier projet personnel. Déjà à cette époque, Marcel Wanders se démarque par des ambitions farouches et une féroce envie d’aller toujours plus loin. Il n’aime pas être enfermé dans une structure et des idées toutes faites, et il le monte !

Il nourrit de grandes ambitions qu’il ne pourra pas réaliser en restant sous la tutelle d’autres personnes, pour lui, c’est une évidence. Il fondera alors, avec trois autres collaborateurs, le studio WAAC’s Design & Consultancies. Un studio qui se démarque par une créativité à toute épreuve et une furieuse envie de bousculer les codes, à l’image de plusieurs créateurs d’une jeune génération émergeant aux Pays-Bas mais aussi partout ailleurs dans le reste de l’Europe.

C’est le cocon idéal pour Marcel Wanders qui pourra alors prendre ses premières libertés en bonne compagnie.

Très vite, ce studio s’impose sur la scène du design batave. Marcel Wanders travaille ainsi comme designer indépendant pendant plusieurs années avant de franchir une nouvelle étape de son incroyable parcours : la création de la Knotted Chair, en collaboration avec le collectif de designers néerlandais Droog Design en 1996.

Nous y reviendrons dans la suite de cet article, une œuvre à ne pas manquer tant elle fût une petite révolution au moment de sa réalisation.

Knotted-Chair-marcel-wanders
Knotted Chair, la chaise nouée

Pour continuer de bâtir sa renommée, Marcel Wanders se lance, une fois encore, un nouveau défi dès le début des années 2000 avec la création de la société Moooi, une maison d’édition perçue par son créateur comme l’une des garantes de son indépendance.

Très vite, la « touche » du designer inspire toutes les créations de son entreprise : des objets drôles, originaux et plutôt bien pensés. Les premières commandes affluent, les clients se pressent pour découvrir ces créations décalées voire insolentes.

Dans les hauts lieux du design international, son nom revient de plus en plus fréquemment. Marcel Wanders devra quand même faire face aux critiques des éditeurs du marché, longtemps circonspects face à une créativité jugée bien trop originale pour le marché. Forcément, quand on veut bousculer des codes bien établis, on ne se fait pas que des amis … Cela nous rappelle un autre grand artiste, René Lalique, qui a bouleversé les codes de la joaillerie …

Qu’importe : Wanders veut conserver son indépendance coûte que coûte, notamment vis-à-vis des fabricants, et continue son chemin sans prêter le flanc aux critiques.

En parallèle à ses nombreux projets, il collaborera avec les plus grands éditeurs internationaux désireux de travailler avec lui et son style fantasque et provocateur par moment.

C’est véritablement la marque de fabrique de Marcel Wanders : un style osé, assumé de bout en bout, tantôt provocateur, tantôt original et drôle. Il faut aussi parler de son appétence certaine pour les codes traditionnels du design qu’il n’hésite pas à revisiter avec des matériaux ou des techniques bien plus contemporains.

N’hésitant jamais à sortir des sentiers battus, Marcel Wanders se fait connaître encore aujourd’hui pour son envie permanente de bousculer les codes et surprendre les acteurs d’un monde du design qui en redemandent, création après création. Une véritable marque de fabrique !

Parmi toutes les étapes de la carrière de Marcel Wanders, il y en a bien une qui a été le principal tournant. Arrêtons-nous quelques lignes sur ce passage parmi les designers du collectif Droog Design.

Sa collaboration avec Droog Design, le lancement d’une carrière :

C’est aujourd’hui l’une des entreprises néerlandaises de design conceptuel les plus reconnues sur le marché européen et en-dehors : Droog Design (« Droog » qui se traduit par « sec » en néerlandais).

Cette entreprise a été créée en 1993 sous l’égide du designer Gijs Bakker et de l’historienne du design Renny Ramakers. Un duo haut en couleurs ! Leur idée de départ : proposer des produits à la croisée des chemins entre la simplicité et l’humour. De quoi mettre un coup de fouet à un monde du design qu’il pensait alors endormi depuis trop longtemps !

Dès l’une de leurs premières apparitions, lors du Salone del Mobile de Milan en 1993, le duo présente des objets sobres aux finitions industrielles mais aussi une sélection d’objets trouvés. C’est la surprise, une agréable surprise, qui s’empare des experts présents au cours de l’évènement.

Trois ans plus tard, en 1996, Droog Design développe ses activités en se dirigeant vers la mise en place de projets plus expérimentaux. Et depuis la fin de l’année 2004, c’est le concept-store Droog qui a vu le jour à Amsterdam en cumulant de nombreuses activités : magasin, bar, galerie d’art pour des expositions, restaurant… On y trouve même un établissement hôtelier qui comprend… une seule chambre !

concept store Droog hotel Amsterdam

On vous avait dit que vous alliez être surpris ! D’ailleurs, un autre magasin Droog a ouvert ses portes en 2009 du côté de SoHo à New York.

Et au fil du temps, Droog Design a imposé son nom au sein des évènements internationaux les plus cotés : une exposition sur Droog a été organisée en 1999 au sein de la Fondation Joan Miró de Barcelone, une autre exposition a eu lieu en 2006 et 2007 du côté du Museum of Arts and Design de New York, une exposition intitulée « Simply Droog : 10 + 3 years of creating innovation and discussion »…

Cette entreprise, située du côté d’Amsterdam, a pour mot d’ordre de travailler avec des designers indépendants dans le but de concevoir des produits particuliers mais aussi de mettre sur pied des projets, des expositions ou encore des événements.

Hormis Marcel Wanders que vous avez rencontré dans le début de cet article, Droog Design a aussi eu l’occasion de collaborer avec d’autres grands noms tels que Hella Jongerius, Tejo Remy, Richard Hutten, Ed Annink ou encore Jurgen Bey.

Des grands noms qui ont largement contribué à écrire les belles pages du design néerlandais. Aujourd’hui, c’est Renny Ramakers qui dirige la collection Droog composée de près de 200 produits réalisés par près d’une centaine de designers différents. Une véritable référence que tous les amateurs de design sauront vous citer !

Le passage de Marcel Wanders chez Droog Design a sûrement été le déclic de toute sa carrière. Entre autres étapes marquantes, c’est sûrement celle-là qu’il faut retenir pour bien comprendre la trajectoire hors du commun de cet artiste. Dans cet établissement, il a pu acquérir et développer ses compétences en profitant d’un cadre idéal pour mettre à profit ses premières idées et ses premiers projets d’invention créative. Entre son entrée et la fin de son aventure chez Droog Design, Marcel Wanders a, de toute évidence, gagné ses galons de designer reconnu et qualifié. Jusqu’à la réalisation de sa première œuvre d’ampleur : la Knotted Chair.

La Knotted Chair, le tournant dans la carrière de Marcel Wanders :

De toute évidence, c’est l’œuvre de Marcel Wanders la plus connue à travers le monde, en tout cas celle qui lui a permis de rencontrer la renommée dont il profite actuellement.

Même les moins passionnés de design ont déjà vu ou entendu parler de cette œuvre. Knotted Chair (ou « Chaise nouée »), c’est le nom de cette création hybride, à mi-chemin entre la chaise traditionnelle et le filet de pêche, une création surprenante par bien des aspects, sur le fond comme sur la forme.

Créée en 1996, cette œuvre a depuis été exposée dans les musées les plus prestigieux du monde et notamment au MoMa, le musée d’art moderne de la ville de New York. Et tout le monde se l’arrache encore ! Revenons, le temps de quelques lignes, sur cette œuvre qui a marqué et marque encore les esprits des amateurs de design.

Une œuvre inspirée par la technique du macramé (!), une structure finale si intrigante que toute personne passant devant se demande naturellement s’il est vraiment possible de s’asseoir dessus (ce qui est bel et bien le cas avec, en plus, une chaise qui s’adapte à la morphologie de celui qui prend son assise), l’utilisation d’un filet de pêche pour créer ce qui ressemble à une chaise tout à fait traditionnelle…

Knotted Chair ne pouvait être que l’œuvre de Marcel Wanders tant cet objet reflète à merveille l’inventivité et le léger grain de folie de son créateur. Mais tout ça, c’est bien plus qu’une simple explosion créative : tressant une corde de fibre d’aramide (une fibre synthétique extrêmement résistance notamment utilisée dans l’aéronautique et l’industrie militaire) autour d’un axe carbone, le tout plongé dans un bain de résine d’époxy pour solidifier l’ensemble, cette œuvre signée Marcel Wanders se distingue par une résistance à toute épreuve et une logique de fabrication assez époustouflante. Et il faut souligner un autre aspect très important : tout est réalisé à la main, une volonté initiale du créateur désireux de renouer avec les méthodes d’antan.

Pour conclure sur cette œuvre qui marque un véritable tournant dans la carrière de son créateur, rappelons que lorsque Marcel Wanders réalise sa Knotted Chair, il figure dans les rangs de Droog Design, ce collectif qui sera à l’origine de la Dry Tech, une technologie rendant possible la rigidification du textile synthétique, une composante essentielle de l’œuvre. Une avancée technique notable encore utilisée régulièrement de nos jours dans le monde du design.

Et pour prolonger le mythe, c’est l’entreprise italienne spécialisée dans le design Cappellini qui prendra la décision de produire l’œuvre Knotted Chair à grande échelle entre 1996 et 2011.

Plus de 1 000 exemplaires verront le jour, de quoi satisfaire les collectionneurs et amoureux de design du monde entier.

Une collaboration déjà historique avec Baccarat :

Aujourd’hui encore, Marcel Wanders est l’un des noms les plus reconnus du monde du design, en Europe mais également à l’international.

Son nom s’invite régulièrement dans d’autres domaines, c’est le cas de celui de la cristallerie.

Marcel Wanders a en effet associé son nom avec celui de la célèbre cristallerie française Baccarat à l’occasion de la création d’une gamme luxueuse de jeux et plateaux de jeux d’exception.

Une gamme à découvrir d’urgence, le fruit d’une collaboration exceptionnelle entre deux grands noms, deux grandes histoires qui n’ont pas fini de passionner les esprits et de nous offrir des créations de très haute qualité.

Découvrez la collaborations Marcel Wander et Baccarat en cliquant ici.

« Notre magnifique relation avec Baccarat continue. Leur histoire de maîtrise du cristal dans le respect des plus hauts standards de conception nous a donné envie de créer cette collection qui met en lumière tous les grands jeux dont nous devons nous rappeler »

Un palmarès à couper le souffle :

Marcel Wanders, comme vous venez de le voir, s’est imposé au fil des années comme un designer respecté et admiré à travers le monde. Aujourd’hui, il compte de nombreuses récompenses et de nombreux prix venus saluer sa carrière et ses réalisations multiples, toujours plus diverses et variées.

Voici son palmarès établi depuis le début des années 2000 :

  • « Designer de l’année » remis lors de la cérémonie des Elle Decoration International Design Award en 2005/2006 ;
  • Récompensé du prix du designer de l’année en 2006 par la revue italienne Gioia Casa ;
  • Récompensé du prix « Best Interior Professionals » pour Moooi lors de la cérémonie des Dutch Woonawards en 2006 ;
  • Récompensé du prix « Best Interior Product’ for Moooi Boutique », toujours lors de la cérémonie des Dutch Woonawards en 2006 ;
  • Grand vainqueur lors de la cérémonie des Elle Decoration International Design Award en 2004/2005 pour son œuvre Carbon Chiar, créée en partenariat avec Bertjan Pot pour Moooi ;
  • Récompensé du « World Technology Award » lors de la cérémonie The World Technology Network en 2004 ;
  • Nommé Designer de l’année en 2004 par le Blueprint magazine, une désignation réalisée en collaboration avec Nasdaq, Microsoft, Time Magazine et Science Magazine ;
  • Grand vainqueur lors des Elle Decoration International Design Award de 2003 pour son œuvre Patchwork Plates, une collection spéciale pour le déjeuner saluée par la critique ;
  • Nomination pour le prix « Homme de l’année » remis par la revue néerlandaise MAN en 2002 ;
  • Élu « Designer de l’année » par la revue WIRED en 2001 lors de la cérémonie des Wired Rave Awards ;
  • Nominé pour le Alterpoint Design Award en 2000 ;
  • Récompensé par le prix George Nelson Award remis par la revue Interiors Magazine en 2000 ;
  • Récompensé par le Rotterdam Design Prize pour son œuvre Knotted Chair.

Voici quelques autres artistes ayant collaborés avec Baccarat :

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
shares