LALIQUE - CRISTAL

Cristal Lalique, symbole du luxe à la française. Entrez dans le Monde de Lalique et découvrez les objets décoratifs, service de verres, vases, sculptures, bijoux … C’est l’histoire d’une homme de génie, René LALIQUE, créateur du bijou moderne, qui lui vaudra très tôt le titre de “Chef d’Ecole” de l’Art Nouveau.


 

Collection

Filters:
  • 100 points
  • Abysse
  • Arabesque
  • Arlequin
  • Biba
  • Béluga
  • Château Baccarat
  • Clair de lune
  • Diamant
  • Dom pérignon
  • Equinoxe
  • Eve harcourt
  • Everyday Baccarat
  • Femmes Antiques
  • Harcourt
  • Harmonie
  • Hulotte
  • Langeais
  • Louis-Philippe
  • Louvre
  • Masséna
  • Mille nuits
  • Mosaïque
  • Nancy
  • Oenologie
  • Parme
  • Perfection
  • Rohan
  • Romanée-Conti
  • Saint-Emilion
  • Véga

Type de produit

Filters:
  • Accessoires de table
  • Animaux
  • Assiette dessert
  • Assiettes creuses/Calottes
  • Assiettes de présentation
  • Assiettes de présentation
  • Assiettes plates
  • Assiettes à pain
  • Beurriers
  • Boites Cuisine
  • Bols
  • Bougeoirs et Photophores
  • Caches pot et pots
  • Confituriers
  • Coquetiers
  • Coupelles
  • Coupes
  • Crémiers
  • Jardinières
  • Lampes et vases
  • Oeufs
  • Pichets
  • Plats à cake
  • Plats à four
  • Plats à tarte
  • Plat à poisson
  • Pot de Pharmacie
  • Saladiers
  • Soupière
  • Sucriers
  • Tasses
  • Théière/Cafetière

Taille de vases

Filters:

LALIQUE – CRISTAL LALIQUE – LALIQUE FRANCE :

LALIQUE – CRISTAL LALIQUE – LALIQUE FRANCE, René Lalique, créateur des bijoux extraordinaires de l’Art Nouveau, cultivait l’image de la Beauté. Du Baiser et son invitation à l’Amour. Les bijoux Lalique, taillés dans la pureté du cristal et porteurs de messages de tendresses. La talentueuse carrière de René LALIQUE, créateur du bijou moderne, lui vaudra très tôt le titre de “Chef d’Ecole” de l’Art Nouveau. Puisant son inspiration dans le monde végétal. Il aura également l’audace d’utiliser le corps féminin dans toute sa beauté et sa sensualité. Sa présence est encore très forte dans le style. Ainsi, Lalique présente de nombreuses rééditions, comme le célèbre vase Bacchantes, ou encore la récente réédition des vases Tourbillon


♦ LA CRISTALLERIE LALIQUE :

À la fin du siècle dernier, le nom de LALIQUE avait acquis une renommée mondiale dans les milieux artistiques.

Tout d’abord, René LALIQUE, le fondateur de la Cristallerie, était l’un des bijoutiers les plus connus de son époque. Après ses études à l’Ecole des Arts Décoratifs de Paris, l’artiste se dévoile. Il a ainsi réalisé pour les grands bijoutiers de Paris des modèles qui se distinguaient par la richesse des idées. Un goût très sûr, et qui étaient considérés comme la personnification du charme français.

En 1855, lorsqu’il s’établit, il avait déjà contribué à l’évolution qui devait trouver plus tard son expression dans l’Art Nouveau.

LALIQUE a réuni les conditions techniques de la réalisation d’innombrables idées nouvelles. Ainsi, dans la petite verrerie qu’il a fondée en 1909 à proximité de Paris, la créations bat son plein. Il y fabrique en autres, pour Coty le parfumeur parisien, des flacons dont les formes originales révolutionnèrent la présentation des parfums français. Plus tard, après la première guerre mondiale, René LALIQUE s’installa à Wingen-sur-Moder, dans le Nord de l’Alsace. L’usine Lalique naît.

Après sa mort, en 1945, il eût en son fils Marc, qui avait été son plus proche collaborateur, un successeur digne de lui. De plus, cet artiste passionné par le cristal, et qui connaît à fond son métier, a créé de très nombreux modèles. Il sait obtenir du cristal des effets sans cesse nouveaux, parfois surprenants qui, en satiné ou en clair, traduisent toujours le charme. En conséquence, la poésie qui émane des oeuvres du père, continue à vivre dans les créations du fils; elle est le lien entre le passé et l’avenir.

Marie-Claude LALIQUE, fille de Marc LALIQUE, qui représente la troisième génération, poursuit l’oeuvre avec autant de succès que son grand-père et son père. Ses modèles, dans la tradition Lalique, reflètent le style d’une entreprise qui contribue depuis plus d’un demi-siècle à assurer le prestige et l’art du cristal.


♦ LALIQUE ET LA CIRE PERDUE :

La cristallerie Lalique renoue avec une technique exceptionnelle propre à René Lalique : La cire perdue. Artiste révolutionnaire, admiré ou taxé d’excentricité, René Lalique suscite un engouement extraordinaire. Des cours d’Europe aux milieux artistiques ou industriels à travers le monde. Ce génie prolifique, surnommé “le Rodin des transparences” selon le mot de Maurice Rostand, a su insuffler une telle puissance poétique à sa Maison que 150 ans plus tard, le charme n’est pas rompu et son art est devenu intemporel, synonyme de beauté pure. L’amour pour la sculpture est présent dans l’œuvre comme dans la vie de René Lalique.

En verrerie, la technique de la cire perdue est directement empruntée à un procédé millénaire. Ce procédé était utilisé pour fondre les sculptures en bronze. L’originalité de René Lalique consiste dans un premier temps à l’adapter à la joaillerie. Et donc à remplacer ainsi les pierres dures ou semi-précieuses par de petits motifs en verre. Il décline ensuite cette technique pour réaliser de plus grandes pièces.

Grâce à une équipe de designers passionnés, Lalique crée ainsi des pièces d’exception. Des créations qui s’inspirent de trois thématiques chères à René Lalique. La femme, la faune et la flore. Le travail de création s’appuie aussi bien sur des techniques traditionnelles telles que le dessin et le modelage que des techniques modernes comme la numérisation et l’impression 3D.
Une fois la création aboutie, le processus de fabrication se met en marche à la manufacture. La fabrication d’une pièce peut nécessiter jusqu’à 40 étapes différentes.


♦ FOUR À POT :

LALIQUE est l’un des rares cristallisés à réaliser, comme à utiliser ces pots. Ce grand creuset de terre réfractaire, disposé dans un “four à pot”, reçoit le cristal en fusion, d’où il sera cueilli pour être déposé dans un moule. Un cycle de couleur, des plus claires au plus foncées, doit être respecté pour optimiser l’utilisation du pot, qui peut aller de 3 semaines à 4 mois. Cependant, de la qualité des pots dépendra la qualité du cristal c’est pourquoi LALIQUE fabrique ses pots dans son atelier de poterie.

Les pots sont fabriqués à partir d’une terre réfractaire. Composée de terre naturelle et de chamotte jusqu’à 30% (argile cuite, broyée et tamisée). Il faut 24 jours à un homme pour fabriquer 3 pots et 6 mois minimum sont nécessaires pour que sèchent ces pots dont l’épaisseur varie de 12 à 6 cm. Disposés successivement dans trois chambres de séchage, les pots quittent la température ambiante de la chambre de fabrication et chambre intermédiaire , pour gagner la chambre à proximité des fours, dont la température avoisine les 60°C. Après séchage, les pots sont cuits pendant 7 à 9 jours dans une “carcaisse” dont la température monte à 1200°C pendant un minimum de 8 heures.

Les pots, dont l’ouverture est fermée d’un couvercle, sont enfermés dans le four pour atteindre, après 20 heures de cuisson, une température de 1420°C. Une fois cette température atteinte, les couvercles sont enlevés. Les potiers montent alors l’arcade de terre autour de la gueule du pot. Dans le but de calfeutrer totalement le joint entre le four et le pot. Peu à peu, la température se stabilise.

La phase de grésage est ainsi essentielle pour rendre l’intérieur du pot non poreux par céramisation. Une ultime étape consiste au rinçage de l’intérieur du pot au groisil. Afin de décoller toutes les impuretés qui pourraient se fixer au cristal en fusion.


♦ LE TRAVAIL DU VERRE CHAUD :

La première étape de fabrication est le travail du cristal à chaud. Cela consiste en la transformation du cristal en fusion, cueilli de 1130°C à 1200°C, se déroulant dans la halle ou atelier de Verre Chaud. Cette étape est extrêmement délicate puisqu’une pièce sur trois sera acceptée et travaillée au Verre Froid; les autres pièces refusées sont mises “au rebut”


♦ LE TRAVAIL DU VERRE FROID :

Une fois la pièce validée par l’atelier à chaud, le travail consiste en la taille sur le décor et la surface pour les effets de satinage-repoli sur la pièce. La valeur ajoutée des pièces LALIQUE réside essentiellement dans ce travail de finitions. C’est pourquoi l’usine Lalique compte 3 ouvriers de Verre Froid, pour un ouvrier de Verre Chaud. À la sortie du Verre Chaud, la première étape consiste à effacer tous défauts de surface et les coutures de moule. Puis l’ouvrier revient sculpter la pièce afin que les contours du décor soient conformes aux dessins de la création. Enfin, la pièce est rehaussée de subtils effets satinés-repolis, obtenus par le contraste entre le brillant et le mat. D’une extrême délicatesse, le travail au Verre Froid peut durer plus de cinq jours, pour les pièces les plus délicates.

Lalique-travail-froid


♦ LE MUSÉE LALIQUE – WIGEN-SUR-MODER :

Ouvert en 2011, le Musée Alsacien est une véritable réussite. Situé dans le coeur historique de la Maison Lalique, c’est à Wigen-Sur-Moder (Nord de l’Alsace) que René Lalique implanta sa verrier en 1921.

Le Musée Lalique dévoile plus de 600 oeuvres d’exception. En passant par les bijoux, sculptures, vases, flacons, mais aussi des dessins issus des archives de l’époque René Lalique.

Un véritable retour dans le passé de la Belle Epoque. Le visiteur plonge ainsi dans l’Exposition universelle de 1900 pour y voir le stand de René Lalique ou découvrira l’Exposition des Arts industriels et décoratifs de 1925.

Un savant mélange du savoir-faire traditionnel avec les outils d’aujourd’hui. Ainsi, il est possible de retracer la fabrication du célèbre vase Bacchantes à travers une table tactile. Dans un ambiance tamisée, le Musée rend  hommage à ce créateur de génie mais également à ses successeurs, ainsi qu’aux femmes et aux hommes qui perpétuent aujourd’hui encore les savoir-faire verriers.

Une petite boutique Lalique est présente à l’entrée du Musée. Vous y découvrirez les collections actuelles. Lors de votre visite au Musée Lalique, le restaurant de la Villa René Lalique se situe à quelques kilomètres, vous pourrez également profiter du Château Hochberg, dans un esprit brasserie chic.

Le chiffre clé : 52 576 visiteurs au Musée Lalique en 2016.

Musee-Lalique


♦ LA VILLA RENÉ LALIQUE, HÔTEL & RESTAURANT :

Ouvert en Septembre 2015, la Villa René Lalique s’est imposée dans le monde du luxe et de la gastronomie. Le show room vivant de la Maison Lalique accueille aujourd’hui des touristes du monde entier.
Vitrine de l’art de vivre et du savoir-faire selon Lalique, la Villa construite par René Lalique en 1920 connaît un nouveau destin.

Entièrement rénovée, la villa abrite aujourd’hui un hôtel ultra raffiné et un restaurant gastronomique, 2 étoiles Michelin, fièrement tenu par l’illustre chef Jean-Georges Klein, connu pour être l’un des chefs les plus discret de France.

Un superbe musée qui connait plus de 50000 visiteurs par an, avec un renouvellement continu des  expositions, un hôtel et restaurant gastronomique Lalique, et depuis peu, le château Hockeberg, qui se place comme un bistrot chic Lalique. Un consensus d’éléments se situant à Wiggen sur Moder, pour le plus grand plaisir des touristes.

Villa-rene-Lalique


♦ LA SIGNATURE LALIQUE FRANCE :

Comment reconnaître le cristal Lalique ? Chaque pièce sortant de la manufacture Lalique se voit apposée la signature “Lalique France”. La gravure direct se pratique à l’aide d’une pointe diamantée. La pointe de diamant se présente comme un stylet de métal à l’extrémité duquel est fixé un éclat de diamant et sa mise en oeuvre ressemble à une technique de gravure à la pointe sèche sur métal. C’est ainsi qu’est apposée à main levée la signature LALIQUE.

Avant 1914, les pièces sont signées indifféremment « Lalique » , « R. Lalique » lorsqu’elle a fait l’objet d’une réédition après 1919.

A partir de 1919, l’initiale « R » commence à être inscrite sur les nouveaux modèles. Les productions entre 1919 et 1945 sont signées « R. Lalique ».

Toutefois pendant une brève période jusque 1927, la signature R. Lalique pouvait être suivie d’un numéro de référence. La signature VDA (Verrerie d’Alsace) est utilisé entre 1921 et 1923Après 1945, « R » disparaît et la signature devient « Lalique France ».


♦ PIÈCES ICONIQUES ET BEST SELLER LALIQUE :

VASE BACCHANTES 

Bacchantes-Nouveaute-2017-Lalique

Une création de 1927, René Lalique donne naissance au célèbre vase Bacchantes, véritable ode à la femme. On y aperçoit une ronde de nus sculpturaux en bas-relief, emblématique du style LALIQUE.


VASE MOSSI 

vase-mossi-clair-lalique

Une création de René Lalique de 1933. Mélange de cristal clair et satiné, le travail à l’atelier froid y est remarquable. Effet kaléidoscope, chaque sphère illumine le vase.


VERRE 100 POINTS LALIQUE

coffret-2-verres-universels-lalique-100-points

Le verre à dégustation par excellence. Lalique et James Suckling, critique de vin renoué, présentent la somptueuse gamme 100 POINTS.

Par sa forme unique et son approche universelle du vin, le verre universel 100 POINTS, lancé en septembre 2012, valorise chaque type de vin blanc ou rouge, jeune ou plus âgé, grand cru classé ou petit château. Plus lourd que la plupart des verres du marché, son design en fait un verre qui se distingue par son élégance et son style unique.


SCULPTURE POISSON LALIQUE

poisson-rene-lalique

Né en 1913 sous le crayon de René Lalique, la sculpture Poisson est devenu une pièce emblématique de l’univers Lalique. Turquoise dans sa première édition, il s’est doté de nouvelles couleurs au fil de ses rééditions.


PANTHÈRE ZEILA LALIQUE

panthere-zeila-cristal-noir-lalique

Créée par Marie-Claude Lalique, la panthère Zeila porte en elle la force et la grâce propres aux félins et aux grands prédateurs.


COLLECTION MUGUET LALIQUE

Motif iconique de la flore explorée par la Maison Lalique, le Muguet est un symbole porte-bonheur. Sa représentation rend hommage aux nombreuses créations de René Lalique qui ont arboré cette fleur en ornement, symbole du printemps et du renouveau.