Panier

54120 BACCARAT - 03.83.75.10.55 - 7J/7

LIVRAISON SOUS 7 JOURS, GRATUITE DÈS 99€

  • 0
  • Technique-cire-perdue

    SECRET DE FABRICATION LA CIRE PERDUE (COMPRENDRE LA FABRICATION)

    La technique de la cire perdue a été mis au point à l’âge de bronze par les Chinois, il y a plus de 5000 ans. Une technique célèbre et redécouverte par la cristallerie Daum en 1900 puis retravaillée en 1968. Ce procédé est extrêmement délicat à manier. Les pièces obtenues par cette fusion de morceaux de cristal mélangés dans un moule possèdent un grain, une matière et une douceur de contours que l’on ne peut obtenir avec le verre soufflé.

    Vous allez voir, le procédé de fabrication est impressionnant. Cette technique demande un travail conséquent, nécessitant plusieurs étapes et l’intervention de plusieurs artisans.

    La cire perdue vous offre des pièces uniques, aux détails poussés à l’extrême, ce que vous ne retrouvez pas chez certaines cristalleries comme Baccarat, où la pièce est simplement moulée.

    Technique commune à la fabrication du bronze, du verre et du cristal, donnant lieu à l’élaboration d’un moule et d’une pièce unique.

    Voici les différentes étapes de production.

    MOULAGE DU MODÈLE :

    En premier lieu, le studio de création réalise un modèle en plâtre et/ou plasticien pour donner forme au dessin.

    Ainsi, le volume, les détails, les expressions vont être travaillées jusqu’à la perfection. Par la suite, on moule cette pièce avec un caoutchouc silicone ou élastomère.

    Puis, on aménage une chape en plâtre.

    cire perdue fabrication

    COULAGE DE LA CIRE :

    L’étape suivante consiste à couler la cire dans ce moule. Ainsi, la cire refroidit et se fige, le modèle est dégagé de son moule en élastomère. Il en résulte une parfaite reproduction de la sculpture de départ, ce modèle est ensuite perfectionné.


    MOULE EN PLÂTRE RÉFRACTAIRE :

    L’étape suivante consiste à couler un plâtre réfractaire autour de cette pièce. Placé dans une étuve, la cire va fondre sous l’effet de la chaleur et permettra d’obtenir un moule creux en plâtre réfractaire.


    REMPLISSAGE DU MOULE :

    Le cristal sera donc coulé dans ce moule unique en plâtre réfractaire. Cette phase est délicate puisqu’il faut ajuster la quantité de cristal au volume de la pièce. Chez Daum, le moule sera rempli avec des morceaux de cristal de différentes couleurs et de différentes tailles. Ces morceaux de cristal sont aussi appelés « le groisil ».

    groisil de cristal c2a9 daum 20


    DÉMOULAGE ET FINITION :

    Une fois refroidi, le moule en plâtre est délicatement cassé, révélant alors la sculpture en pâte de verre. Il reste encore à procéder aux opérations de finition avant de contrôler la qualité de la matière et la répartition des couleurs.

    Vous souhaitez en apprendre plus sur cette matière, découvrez le guide 2020 de la pâte de cristal !

    Fabrication-Daum-Cire-Perdue.jpg

    Cette technique permet la réalisation de formes complexes, avec une fidélité du décor et des dimensions, et ce avec des épaisseurs réduites. Ce procédé laisse donc libre cours aux voeux de la création.

    Cela permet par ailleurs de réduire les reprises de verre froid (tel que l’ajour du voile sur les pièces injectées) ou de traitement de surface sur les pièces finales.

    fabrication-vase-Daum

    PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.