ON VOUS OFFRE UN CADEAU POUR CHAQUE COMMANDE

UN CADEAU POUR CHAQUE COMMANDE !

BOUTIQUE SPÉCIALISTE DU CRISTAL À BACCARAT
03.83.75.10.55 - 6J/7 -

Error: Only up to 6 widgets are supported in this layout. If you need more add your own layout.
verre-cristallerie-de-portieux

VISITE DE LA CRISTALLERIE DE PORTIEUX (2019)

Créée en 1705 au coeur de la Lorraine, dans le département des Vosges par le bon vouloir du Duc de Lorraine, la cristallerie de Portieux a maintenu depuis plus de 300 ans dans ces murs la tradition verrière faite de rigueur et de savoir-faire.

verre-cristal-bleu-portieux

L'HISTOIRE DE LA VERRERIE DE PORTIEUX

L’histoire de la cristallerie de Portieux commence dans un contexte particulièrement favorable. La lorraine avait accordé en 1448 toutes sortes de privilèges aux verriers. Ils pouvaient ainsi prélever sans payer le bois et l’eau nécessaire à leur production.

François Magnien va avoir l’autorisation de créer une verrerie sur le site de Portieux en 1705.

Pourquoi Portieux ?

C’est surtout l’exceptionnelle situation géographique de Portieux qui dut être l’élément déterminant.

Pour édifier une verrerie, il fallait choisir un endroit qui satisfasse à différents critères se rapportant à la pratique de cet art, par exemple l’approvisionnement en matières premières de base comme le sable, les plantes entrant dans la fabrication en grande quantité, mais surtout le combustible, le bois, énormément de bois, car les verreries ont, de tous temps, été réputées grosses consommatrices d’énergie. 

C’est le début d’une belle histoire.

Portieux se divise alors en trois lieux de production, mais la décision est prise de regrouper l’ensemble des usines en un seul site verrier. En 1718, François Magnien reçoit 9000 livres afin de créer le nouveau site, le Magnienville.

À cette époque, 100 ouvriers travaillent au côté de François Magnien.

En 1802, la Verrerie compte 82 ouvriers et le village compte 220 habitants. La production est de 3 369 600 verres ordinaires par an soit 10800 verre/jour. 

En 1854, la cristallerie compte 85 ouvriers, puis 200 en 1868.

En 1871, la verrerie de Portieux fusionne avec les cristalleries de Vallérysthal. L’aventure va alors prendre une autre dimension. En 1886, ils sont 820 travailleurs à la verrerie, composée de quatre fours à 12 pots.

Plus de 300 tailleurs exerce leur art sur les quelques 38000 pièces produites par jour !

En 1900, la verrerie est en plein essor, c’est l’ère industrielle, les grandes découvertes, l’épopée coloniale.

Mais les deux guerres créent un contexte économique difficile, la verrerie de Portieux ne sera pas épargnée. La production baisse, les licenciements commence, il ne seront plus que 539 salariés en 1968, puis 300 en 1980.

L’année noire sera celle de 1981. La liquidation judiciaire de la verrerie s’impose. En 2014, le dernier four de la manufacture est éteint, l’aventure se termine ….

cristallerie-portieux

Cette perspective cavalière est la reproduction d’une lithographie d’Amédée Munier, illustrant l’étude du Docteur Alban Fournier, la Verrerie de Portieux, en 1886, chez Berger-Levrault. 

Voilà la verrerie de Portieux, il y a trois quarts de siècle, à un heureux moment de sa longue existence, teintée de joies et d’incertitudes. Ses maisons s’élèvent dans une vaste clairière, cernée par les forêts de Terne et de Fraise, barrée par cet étrange ruisseau du Mori, qui porte un autre nom en aval, un autre encore en amont.

L’église n’est pas née, mais une halle nouvelle, longue de 134 mètres et large de 21, abritant 4 fours Siemens à 12 pots, vient d’être bâtie. La taillerie est animée par 2 machines à vapeur. Chaque jour est fabriqué plus de 38000 pièces et cette production se répartit sur 8000 modèles.

VISITE DU MUSÉE DE PORTIEUX

Cueilleurs, souffleurs, poseurs de jambe, contrôleurs, tailleurs, tous, ont mis en commun leur expérience acquise au sein de l’entreprise auprès de leurs aînés ayant appris eux-mêmes de leur pairs.

Portieux a été présent sur les tables des plus grands restaurants gastronomiques françaises et étrangers, cité par de nombreux guides (Michelin, Gault et Millau), la production de la cristallerie de Portieux était sélectionnée pour sa finesse, sa qualité, son élégance.

Le site verrier de la verrerie de Potieux se visite. Il se compose d’un magasin d’usine, présentant les anciennes productions de la cristallerie, ainsi que de l’EcoMusée

Le Musée de Portieux est resté dans son “jus”, et c’est peut-être ça qui fait de ce Musée un lieu si unique.

On est complètement plongé dans les années fastes de la cristallerie. Ici, d’anciennes photographies retracent la vie de la verrerie. Là, une série de verre, aux annotations techniques, semble ne pas avoir bougé depuis la fermeture l’usine.

cristallerie-francaise

Pour comprendre cet art, une vidéo bien construite retrace le travail du verrier à Potieux. Mieux encore, le visiteur perçoit les outils du verrier : Mailloche, ciseau, four à pot. 

Certaines pièces semblent sortir du moule, l’ambiance du musée est particulière. Nous ne sommes pas dans le modernisme et la technologie du Musée Lalique, mais le lieu a une âme, les verres sont chargés de souvenir, témoin malheureux d’une époque définitivement terminée.


Rétrolien depuis votre site.

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Offres exclusives, nouveautés, dernières tendances, conseils, rejoignez nos milliers de clients pour ne rien manquer !