Art de la table - Baccarat

Spécialisée à son origine dans la gobeleterie, c’est-à-dire tout ce qui compose les services de table, la manufacture de Baccarat est favorisée, au début du XIX siècle par l’avènement du service à la russe. Jusque-là, les verres à boire, disposés dans des rafraîchissoirs, étaient placés sur les dressoirs et amenés par les valets à chaque convive. Désormais, ils prennent place devant chacun et participent à la splendeur de la nouvelle table. Au centre, les candélabres font briller les surtouts architecturaux et autres pièces d’apparat. Compotiers, brocs, carafes, assiettes montées, coupes, huiliers et vinaigriers, seaux à glace. (par J-L Gaillemin).

Affichage des produits 1–20 sur 220


ART DE LA TABLE BACCARAT – VERRE BACCARAT :

ART DE LA TABLE BACCARAT – VERRE BACCARAT, Spécialisée à son origine dans la gobeleterie, c’est-à-dire tout ce qui compose les services de table, la manufacture de Baccarat est favorisée, au début du XIX siècle par l’avènement du service à la russe. Jusque-là, les verres à boire, disposés dans des rafraîchissoirs, étaient placés sur les dressoirs et amenés par les valets à chaque convive. Désormais, ils prennent place devant chacun et participent à la splendeur de la nouvelle table. Au centre, les candélabres font briller les surtouts architecturaux et autres pièces d’apparat. Compotiers, brocs, carafes, assiettes montées. Mais aussi coupes, huiliers et vinaigriers, seaux à glace. (par J-L Gaillemin). Plongez dans l’univers fantastique de Baccarat en profitant d’anciens services comme le verre Vence Baccarat, le verre Assas

Service Harcourt : De napoléon III au Vatican, il a paradé à la table des plus grands. Un pied hexagonal. Une jambe à triple bouton et une taille à côtes plates. Tel est le look du verre Harcourt créé en 1841 sous l’appellation ” forme gondole à triple bouton ” avant de prendre en 1925 le patronyme d’aristocrates normands, les Harcourt.

Service Masséna : Collection iconique du bar et des arts de la table. La collection Masséna comprend des verres à vin, verres à cocktail, gobelets et une carafe. En effet, toute la gamme se distingue par une même qualité texturale.

Service Mille Nuits : Rayonnant depuis la jambe, le motif de côte vénitienne se poursuit sur le pied du verre. Élément décoratif emblématique de la collection de verres Mille Nuits, l’élégant bouton losangé au centre de la jambe fait le lien entre la base de la paraison et le pied.

Service Véga : Créée par Savinel & Rozé pour Baccarat, la collection Véga comprend une flûte à champagne et diverses références « Bar » et « Arts de la table »

Service Chateau Baccarat : Baccarat poursuit avec cette nouvelle collection sa quête de plaisir. Offrant ainsi son savoir-faire légendaire aux amateurs éclairés. Un savoir-faire autant esthétique que technique, mis au service de tous les crus. Le verre porte ainsi en lui une exigence d’expert au profit d’une dégustation hédoniste.


♦ BACCARAT, DEPUIS 1764 :

À la fin de la guerre de Sept Ans (1756-1763), Baccarat est un village lorrain parmi d’autres. Situé sur le flanc des Vosges, à une cinquantaine de kilomètres de Nancy, la région survit difficilement. En effet, ruinée par les guerres, sa situation économique s’enlise. Les forêts ne sont plus exploitées et la population, composée pour l’essentiel de bûcherons, est réduite à l’état de misère.

C’est alors qu’un prélat, Louis de Montmorency-Laval, évêque de Metz, décide avec l’autorisation du roi de France, Louis XV de fonder une verrerie pour fournir du travail aux habitants désoeuvrés. En 1764, la “Verrerie Sainte-Anne” est créée à Baccarat.

L’entreprise est florissante jusqu’en 1789. Cependant, la Révolution Française puis les guerres d’Empire auront raison de la verrerie. Ainsi, il faudra attendre son rachat en 1816 par un industriel du cristal, Aimé-Gabriel d’Artigues, pour que son destin bascule.


♦ DE LA VERRERIE À LA CRISTALLERIE :

C’est à cette date que la verrerie est transformée en cristallerie avec l’autorisation de Louis XVIII et que le premier four à cristal est allumé.

En 1823, l’entreprise devient société anonyme sous le nom de “Compagnie des Cristalleries de Baccarat“.

En 1841, l’arrivée du grand ingénieur François Eugène de Fontenay apporte de profonds changements. C’est à lui que l’on doit, notamment, à partir de 1845, la fabrication des premiers “Millefiori“.

À l’occasion du bicentenaire de Baccarat, en 1964, une exposition rétrospective a lieu à Paris au Musée des Arts Décoratifs. En 1988, Baccarat entre dans la Société du Louvre.

Grande marque de luxe internationale, Baccarat est ainsi connu dans le monde entier pour ses services de verre prestigieux. En effet, le plus célèbre est “Harcourt“. En 1991, elle lance la création d’une ligne de bijoux.

Les nombreuses médailles d’or et récompenses obtenues dans les différentes expositions universelles témoignent de la qualité de son savoir-faire.