Panier

54120 BACCARAT - 03.83.75.10.55 - 7J/7

LIVRAISON GRATUITE DÈS 99 EUROS D’ACHAT SOUS 1 À 3 JOURS

  • 0
  • gatsby-champagne

    COMMENT CHOISIR SON VERRE À CHAMPAGNE ?

    Le champagne est symbole de fête, il célèbre l’amour, la réussite et mérite un verre adéquat. Coupe, flûte, verre ? Comment choisir son verre à champagne ? La question divise les amateurs comme les professionnels. Voici notre guide afin de choisir le meilleur verre à champagne.

    « Le choix du verre est essentiel pour la conservation de l’effervescence en lien direct avec la révélation des arômes »

    Christian Descoust

    Notre guide va vous donner les éléments clés pour déterminer le contenant offrant la meilleure expérience de dégustation pour votre champagne.

    Par conséquent, vous serez incollable sur le sujet ! Bonne lecture.

    QUEL VERRE POUR BOIRE DU CHAMPAGNE ?

    La particularité du champagne comparé aux autres types de vins, ce sont les bulles. C’est le point de départ de notre réflexion sur le choix optimal du verre à champagne.

    Mais pourquoi ?

    Les bulles vont jouer un rôle déterminant sur l’aspect olfactif et gustatif.

    • Olfactif : les bulles vont permettre de transporter les arômes. Les molécules volatiles s’accrochent aux bulles, c’est essentiel car le premier plaisir est celui du nez, seul habilité à ressentir certains arômes.
    • Gustatif : les bulles ont un rôle tout aussi important dans l’aspect gustatif. Plus l’effervescence est importante, plus la fraicheur perçue le sera également. Et c’est ici que le choix du verre est primordiale afin de la conserver au mieux.

    QUID DE LA COUPE À CHAMPAGNE ?

    La légende veut que la forme particulière de la coupe à champagne ait la forme du sein gauche de la Marquise de Pompadour, favorite de Louis XV, roi de France et de Navarre. D’autres prétendent qu’elle a été moulée sur le sein de Marie-Antoinette, reine de France et épouse de Louis XVI.

    Durant cette époque, l’utilisation de la coupe à champagne était monnaie courante. Son profil arrondi permet de déguster les champagnes. Malheureusement, cette ouverture en fait aussi son point faible ! La surface de contact air/vin est bien trop importante, créant une fuite du CO2 et donc de l’effervescence.

    Notre avis sur la coupe à champagne

    L’ouverture disperse rapidement les bulles, pour un vin que se hume et se savoure. En conclusion, nous ne recommandons pas son utilisation pour les personnes recherchant la parfaite expérience de dégustation, ce verre est donc le moins approprié.

    Cependant, avec son style vintage, les nostalgiques du passé apprécieront la dégustation du champagne dans une Coupe Lalique Collection 100 Points par James Suckling, élégante et fonctionnelle. La coupe reste culturellement emblématique et garde ses adeptes !

    Coupe-champagne-Lalique
    Coupe à Champage Lalique 100 Points par James Suckling

    QUID DE LA FLUTE À CHAMPAGNE :

    Depuis les années 1930, la flûte est privilégiée.

    Devenue le standard pour la dégustation, la flûte à champagne est un verre élancé avec une longue jambe, sa forme haute et allongée permet de préserver bulles et arômes. Tandis que son ancêtre, la coupe, n’avais pas cet avantage. De ce point de vue, la flûte a tout pour plaire.

    Mais attention, il existe différents types de flûtes.

    La flûte classique :

    Sa forme allongée amène un flux de bulles qui vient chatouiller le nez masquant les arômes. On peut alors ressentir une agression de nos sens lors de la dégustation.

    La flûte nouvelle :

    Après de nombreuses recherches œnologiques, Baccarat vous propose une nouvelle collection la Flûte à Champagne Château Baccarat, élégante et raffinée. Sa forme spécifique avec un buvant resserré permet de maîtriser l’effervescence et conserver les arômes.

    Mais il y a mieux.

    Connaissez-vous Zalto ?

    C’est aujourd’hui une référence dans le monde oenologique. Cette cristallerie autrichienne réalise des verres en cristal sans plomb, d’une souplesse et finesse à vous en couper le souffle. 

    Le succès est immédiat, de Paris à Dubaï, les restaurants étoilés tout comme les passionnés se les arrachent. Seulement 80 grammes pour la flûte dégustation Zalto, un véritable bonheur.

    « C’est pour moi les meilleurs verres pour exprimer le terroir et le caractère den chaque vin, je les utilise tous les jours »

    Aldo Sohm, Meilleur Sommelier du Monde 2008

    Notre avis sur la flûte à champagne

    Privilégiez les flûtes avec un buvant resserré, qui enrichira votre expérience dégustation. Évitez les flûtes classiques, avec un buvant épais, désagréable à la dégustation.

    Si vous ne pouvez pas vous permettre d’acquérir un service de verres soufflés bouche en raison de son coût élevé, optez pour un verre mécanique.

    Le problème habituel de ce genre de verre, c’est sa lourdeur et son manque de finesse. Attention cependant, une petite révolution est en marche du côté de Spiegelau …

    En mars 2021, le spécialiste du verre mécanique présente le service Définition, qui regroupe toutes les qualités d’un verre soufflé bouche au tarif d’un verre mécanique !

    Seulement 120 grammes pour la flûte à champagne Définition.

    Autre avantage, la fabrication mécanique assure une meilleure répartition du cristal dans la paraison et donc une résistance accrue. La jonction jambe pied est également renforcée par rapport à un verre soufflé bouche.

    Découvrez notre sélection de flûtes à champagne en cristal ICI.

    QUID DU VERRE À CHAMPAGNE ?

    Et maintenant, qu’en pense les professionnels ? Il n’y a pas à hésiter, ce sera ni coupe, ni flûte. Ils recommandent un verre à vin d’un genre un peu particulier, un verre en forme de tulipe, allongé comme une flûte mais arrondi au milieu.

    Le verre tulipe, un idéal pour le champagne :

    Retrouvons la collection de verre Zalto qui nous offre cette forme tulipe tant apprécié des professionnels. Et pour cause ! Seulement 3mm d’épaisseur, un cristal sans plomb très résistant et souple, un poids plume. Zalto propose une série de verre entièrement soufflé bouche.

    Le choix et la préparation du verre est essentiel pour la révélation des arômes et l’effervescence, de ce cépage blanc.

    Notre avis sur le verre universel :

    Aucun doute, le verre universel est la grande tendance en matière d’expérience dégustation mais aussi d’esthétisme. Par conséquent, les vrais amateurs ne dégustent leur champagne ni dans une coupe ni dans une flûte, mais dans un verre spécialement conçu pour accueillir le “vin des sacres”.

    Ce dernier présente également un autre avantage. Il se révèle parfaitement adapté pour la dégustation d’un vin blanc ou d’un vin rouge. Pour les budgets serrés, c’est une parfaite solution !

    Pour en savoir plus, découvrez notre article : « Comment  choisir son verre à dégustation ».

    Et le verre à champagne sans pied ?

    Pour nous, c’est contraire à la tradition et très peu esthétique. Le verre à champagne sans pied ressemble bien plus à un verre à bière.

    Le champagne, ce breuvage d’élite, ne mérite pas ça. C’est pour cette raison que nous n’en proposons pas en ligne.

    Nouveaux verres à champagne en 2018, 2019 et 2020 :

    Pour être à la pointe des tendances en 2020, nous vous avons sélectionné les nouveautés des plus grandes verreries et cristalleries.

    « Le champagne est le seul vin que la femme peut boire sans s’enlaidir »

    Marquise de Pompadour

    Il ne vous reste plus qu’à ne pas faire d’impair lors du dressage de votre table. Placez toujours la flûte en retrait des verres à vin !

    Concernant les verres à vin, Emma Larochelle vous présente ses 6 régles d’or pour disposer les verres à table.

    Pour en savoir plus, découvrez notre guide 2020 pour dresser une table dans les règles de l’art !

    Enfin, pensez à bien laver les verres à l’eau chaude, sans détergent. Attention à ne laisser aucune trace de doigt. Certes, ce n’est pas esthétique, mais là n’est pas la question. Ces dernières vont favoriser l’émergence de grosses bulles au détriment de fines et élégantes bulles.

    BONUS avec SELECTOS : COMMENT CHOISIR SON CHAMPAGNE ?

    Rien de tel qu’une flûte de champagne pour célébrer une occasion ! Encore faut-il bien choisir la bouteille. 

    Et parmi la multitude de produits présents sur le marché, c’est souvent compliqué de s’y retrouver.

    Regardez :

    Rassurez-vous, on va vous donner un petit coup de main et vous aider à comprendre le b.a.-ba de ce doux breuvage pour que vous puissiez choisir le meilleur champagne.

    Avant de vous laisser avoir par un packaging attrayant (qui est d’ailleurs rarement un gage de qualité), pensez à lire l’étiquette ! Elle vous en dira déjà beaucoup. 

    Mais comment la décrypter ? Généralement, elle vous indiquera l’Appellation du Champagne, la marque, le nom de l’élaborateur, le dosage ou les particularités de l’alcool.

    Nul besoin d’être oenologue pour comprendre tout cela. Il suffit de connaître quelques mots du jargon et les notions de base importantes.

    1) Les principaux crus

    • Brut : C’est le champagne «classique», élaboré à partir de cépages, d’années et de régions différentes. Le goût, dès lors, reste constant. Les marques jouent alors sur le dosage afin de se démarquer les unes des autres. Ce champagne est vieilli en cave au minimum 15 mois avant d’être commercialisé.
    • Cuvée spéciale : Millésimé ou non, ce champagne serait assemblé avec des vins plus subtils et raffinés. En réalité, cette mention est plutôt purement commerciale et ne se rapporte à rien de spécifique.
    • Le Blanc de Noirs : Ce champagne blanc est issu du pinot noir et du pinot meunier. Il est plutôt puissant et fruité. Il existe également les crus que l’on appelle “Blanc de Blancs” qui est uniquement composé avec les raisins blancs de l’un des trois cépages en Champagne, le Chardonnay.
    • Le grand cru : C’est une appellation accordée en fonction du terroir. Seules les communes classées à 100 % (celles qui possèdent les meilleurs terroirs) peuvent apposer cette appellation. Il existe également “le premier cru” dont l’appellation est basée sur le même principe que pour le grand cru, mais pour des communes dont le classement est compris entre 90 et 99 %.
    • Millésimé:Cechampagnepréparéaveclesvinsd’uneseuleetmême année considérée comme exceptionnelle aura un vieillissement de minimum 3 ans. Prisés, ils ont également un prix plus élevé que les champagnes classiques.
    • Rosé : Le rosé n’est pas un champagne à proprement parler. Il résulte d’un assemblage du vin blanc à du vin rouge.

    2) Les cépages et arômes

    Le plus intéressant ?

    Pour élaborer un champagne, on utilise essentiellement 3 cépages : le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. 

    Chaque cépage apporte alors ses caractéristiques gustatives lors de l’assemblage : le pinot noir apporte corps et puissance ; le meunier, un côté doux et rond ; et le chardonnay des notes plus florales. 

    Ces arômes diffèrent et évoluent bien sûr selon les années.

    Plus le champagne sera vieux, plus il sera corsé. Un champagne “jeune” (consommé dès sa sortie de cave), sera plus axé sur des notes de fleurs blanches, d’agrumes et de fruits frais.

    Les champagnes matures (entre 3 et 5 ans) auront plutôt quant à eux des arômes de fruits mûrs et confits. Pour ce qui est des champagnes les plus vieux (donc au moins 5 ans), ils exprimeront des arômes de fleurs séchées et auront une saveur presque “grillée”.

    3) Lire la robe du Champagne

    Contrairement aux femmes, le caractère d’un champagne se lit dans la couleur de sa robe.

    Un exemple ?

    Plus celle-ci est claire, plus le champagne sera léger. À l’inverse, plus sa couleur tend vers l’ambre ou l’or, plus il est puissant.

    3) Tout est une question de goût et d'accords

     

    Enfin, vous choisirez aussi votre Champagne selon vos préférences gustatives et éventuellement le menu qui l’accompagne. Après tout, tant que le champagne vous plaît, c’est l’essentiel !

    Alors que certains le préfèrent très sucré (doux), d’autres ne jureront que par le brut (voire l’extra brut), et certains opteront pour l’entre-deux en buvant du sec ou demi-sec.

    Si vous dégustez du champagne en apéro, alors le choix est plutôt libre mais si celui-ci accompagne un plat, faites tout de même attention aux accords de goût !

    PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest

    2 comments

    1. lonchampt

      Je confirme l’avis du professionel, le verre à champagne permet de profiter des bulles, tout en évitant la « l’attaque » des vins de champagne sur des ouvertures trop étroites comme sur une flute. En essuyant vos verres avec un torchon (coton ou lin) vous laissez quelques fibres microscopiques à la surface du verre qui favorisent la création des bulles!

      1. Michael Descoust

        Merci beaucoup de votre contribution à cet article !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.