10€ offert dès 49€ d’achat – Livraison sous 1 à 3 jours

10€ OFFERT DÈS 49 D’ACHAT

BOUTIQUE SPÉCIALISTE DU CRISTAL À BACCARAT
03.83.75.10.55 - 7J/7 -

LES MEILLEURS ARTICLES :

reconnaitre-verre-murano

3 ÉTAPES POUR RECONNAÎTRE LE VERRE DE MURANO

Le travail à la main, typique de l’île, est resté identique au fil des siècles. Mais comment reconnaître un vrai Murano copie ? Votre verre de Murano vient-il bien d’Italie ? Comment analyser les signatures Murano ? Vrai ou faux Murano ? Cet article vous donne les trois étapes clefs !

DÉCOUVRIR
Reconnaitre-un-vrai-vase-Galle

3 ÉTAPES POUR RECONNAÎTRE UN VRAI VASE GALLÉ ?

Les oeuvres uniques signées de la main de Gallé s’échangent aujourd’hui à prix d’or. Mais comment reconnaître un vrai Gallé d’une copie ? Quelles sont les différentes signatures de l’artiste ? Cet article vous donne les trois étapes clefs !

DÉCOUVRIR

RECHERCHEZ PAR CATÉGORIE :

OFFREZ UN BRACELET PORTE-BONHEUR

LA ROUTE DU CRISTAL

artiste-laurence-bonnel-biographie

LAURENCE BONNEL, SCULPTEUR DE CRISTAL

Avec d’autres créateurs tels que Thomas Bastide ou Marcel Wanders si l’on va chercher du côté des Pays-Bas, le nom de Laurence Bonnel résonne fortement pour toutes les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à la sculpture européenne. Mais pas n’importe quelle sculpture : celle qui s’intéresse notamment au travail du cristal, une matière hors du commun aux résultats époustouflants. En effet, Laurence Bonnel a, depuis de longues années maintenant, réussi à se faire un nom parmi les vedettes en la matière.

C’est grâce à son travail très personnel, notamment avec ses réalisations en cristal dont nous allons parler, que cette créatrice est parvenue à atteindre son niveau actuel de reconnaissance.

En fin d’article, nous reviendrons notamment sur son amour pour le cristal, un amour né d’une visite au sein des ateliers des frères Daum

Comme vous allez le voir dans les lignes qui suivent, la carrière de Laurence Bonnel était, de toute évidence, promise dès le départ ou presque à une belle continuité.

Je ne vous fais pas attendre davantage pour partir à la rencontre de cette artiste hors du commun que vous pouvez retrouver, de nos jours, au sein de sa magnifique galerie située en plein Paris.

Laurence Bonnel : une biographie d’artiste pas comme les autres :

Dans ses jeunes années, la passion de Laurence Bonnel pour la création artistique se manifeste.

Comme un destin d’ores et déjà promis, la jeune fille se prend de passion pour la création. Elle veut inventer, imaginer et travailler les matériaux pour donner vie à des œuvres d’art diverses et variées.

Elle suit régulièrement des cours de dessins mais aussi d’histoire de l’art, dans le but de se perfectionner toujours un peu plus dans une voie où elle envisage déjà de faire carrière.

D’ailleurs, et c’est important de le rappeler, ce n’est pas seulement la création artistique qui intéresse Laurence Bonnel au plus haut point. C’est aussi et surtout la figure de l’Artiste, du créateur, celui qui joue et transforme la matière pour passionner les foules avec les résultats obtenus.

C’est à la suite de ses études suivies au sein de la Sorbonne à Paris entre 1993 et 1997 que Laurence Bonnel découvre la sculpture.

Au fur et à mesure de ses premières expériences, Laurence Bonnel fait la rencontre de nombreux maîtres.

C’est d’ailleurs l’une de ses volontés en tant que novice qui découvre alors le monde de l’art français : côtoyer des artistes d’horizons différentes pour apprendre encore et encore.

À leur contact, elle s’initie à des techniques diverses et variées : le modelage, la pierre, la soudure, la fonderie ou encore la patine.

Un parcours de découverte qui s’avèrera rapidement payant, à en croire la trajectoire surprenante de l’artiste qui va gravir les échelons à toute vitesse.

Cet apprentissage varié portera ses fruits dès 2003 : Laurence Bonnel a la chance d’organiser sa toute première exposition au sein de la galerie NOSE à Paris.

Quelques semaines plus tard, elle prend la route de Bruxelles en Belgique pour tenir sa deuxième exposition. Et le parcours va ainsi continuer au fil des années avec des expositions de plus en plus prestigieuses : en 2006, Laurence Bonnel a la chance d’exposer 3 de ses sculptures en plein cœur du Grand Palais à Paris.

Dès 2008, elle peut compter sur le soutien de la galerie Jane Griffiths de Val d’Isère et sur celui de la galerie Marie-Laure de l’Écotais à Paris.

Nouvelle consécration en 2011 : Laurence Bonnel a la chance d’exposer plusieurs de ses œuvres du côté des États-Unis, d’abord à Miami puis à San Diego.

Et la liste est encore longue : de nombreuses collections privées ont pu profiter des œuvres de Laurence Bonnel comme cela a pu être le cas à Genève ou Gstaad en Suisse, à Rome et Milan en Italie, à Madrid et Barcelone, Londres ou encore New York. Un parcours de rêve fait de succès et d’innombrables réussites !

C’est bel et bien par la portée de ses œuvres que Laurence Bonnel parvient à séduire bon nombre d’experts et d’amateurs d’art. L’artiste n’hésite pas à questionner directement le monde à travers la mise en lumière de l’interaction entre l’Homme et la solitude, les attentes, les perspectives.

On retrouve également toute une réflexion autour des rapports entretenus entre les humains, des rapports qui peuvent être tantôt néfastes, tantôt positifs.

L’œuvre de Laurence Bonnel prend un premier virage d’ampleur en 2011.

L’artiste, toujours plus désireuse de s’affirmer et de rendre ses œuvres uniques aux yeux de tous, va choisir une ligne plus pure, une véritable volonté d’aller vers le mouvement. C’est un véritable geste d’artiste qui prend forme et marque un virage marquant dans l’œuvre.

Enfin, autre évènement marquant dans la carrière de Laurence Bonnel, l’ouverture de sa propre galerie en 2016.

Comme nous allons y revenir et en parler plus longuement dans quelques lignes, cette galerie permet à l’artiste d’exposer bon nombre de ses pièces de mobiliers et ses objets d’art.

Chaque pièce est présentée en édition limitée. Laurence Bonnel, dans le souci de faire émerger de jeunes artistes méritants, n’hésite pas non plus à leur faire une large place. Elle accueille également des céramistes qui, eux aussi, méritent une exposition conséquente.

ensemble-daum-laurence-bonnel
Ensemble, Daum France et Laurence Bonnel

Un parcours remarquable dans le monde des sculpteurs :

Il serait plutôt long et fastidieux de rappeler ici l’ensemble des moments forts de la carrière de Laurence Bonnel.

Une carrière qui, d’ailleurs, n’a pas encore fini de nous surprendre et d’installer cette artiste parmi les plus grands noms de la scène française et européenne. Mais, en plus de tout ce que nous venons de dire, prenons quand même quelques lignes pour rappeler d’autres faits d’armes de Laurence Bonnel.

En 2010, la Fondation DATRIS, basée à l’Isle-sur-la-Sorgue, une fondation engagée dans la défense de la sculpture contemporaine, fait l’acquisition d’une sculpture monumentale inventée et réalisée par Laurence Bonnel.

Une marque de reconnaissance de la part d’une fondation qui figure parmi les plus reconnues dans nos frontières.

le-retour-bonnel-daum
Le Retour, Daum France et Laurence Bonnel

En 2012, sa sculpture Les Neufs Muses est acquise par le Roi d’Arabie Saoudite lui-même. Imaginez l’impact que cet achat a pu avoir sur la cote de l’œuvre de Laurence Bonnel !

Autre commande surprenante, et qui témoignage de l’intérêt grandissant à travers le monde entier pour le travail de Laurence Bonnel, cette réalisation d’une installation de plus de 30 mètres du côté de Saint-Tropez.

Une installation mise en place dans une propriété privée. Dans le même temps, et dans la même ville, l’artiste a placé 9 de ses Silhouettes dans le lobby de l’Hôtel de Paris. Là encore, une vitrine d’exception pour capter le regard et l’attention de touristes en provenance du monde entier.

Il faut partir de l’autre côté de la planète, en Nouvelle-Zélande plus précisément, pour rencontrer L’Enjeu, une autre sculpture signée Laurence Bonnel.

C’est à l’occasion de la Coupe du monde de rugby 2011 que l’artiste a eu la chance d’exposer son travail aux yeux de touristes venus des quatre coins du globe.

Cette sculpture a notamment marqué les esprits grâce à l’utilisation de lignes simples, dans une vraie logique de courbes et de mouvement, la nouvelle marque de fabrique de Laurence Bonnel. Par la suite, cette sculpture a eu l’occasion d’être exposée à Paris en 2013 puis à Hong Kong l’année d’après.

Enfin, pêle-mêle, Laurence Bonnel a aussi exposer 2 œuvres d’ampleur à Singapour en 2015. Plus récemment, en 2018 et 2019, la créatrice a développé, spécialement pour le Château Pavie situé près de Bordeaux, un duo de sculptures monumentales qui ont, une fois de plus, marqué bon nombre d’esprits.

Vous l’aurez compris, et nous aurions pu continuer cette liste pendant longtemps encore, la carrière de Laurence Bonnel est une succession de reconnaissances à travers le monde entier.

Plusieurs de ses œuvres ont eu la chance d’être exposées dans les quatre coins du globe, une reconnaissance rare dont peuvent se targuer très peu d’artistes en France mais aussi en-dehors de nos frontières.

Sculpture-La-foule-Bonnel-Daum
La Foule, Daum France et Laurence Bonnel

Scène Ouverte : partez à la découverte de la galerie de Laurence Bonnel :

Aujourd’hui, comme une ultime consécration, Laurence Bonnel a eu l’opportunité d’ouvrir sa propre galerie : la Scène Ouverte à Paris.

On l’imagine aisément : la mise en place d’un tel projet est une immense satisfaction pour un artiste qui a mis de nombreuses années à construire sa renommée.

Cette galerie, qui accueille un public toujours plus nombreux, est située au 1er étage de l’Allénothèque, en pleine capitale. Pour la petite anecdote, mais qui a tout de même son importance, Laurence Bonnel est la femme du chef étoilé Yannick Alléno depuis 2015, d’où l’ouverture de la galerie à cet endroit bien spécial.

Le couple a d’ores et déjà marqué les esprits, et l’ouverture de cet endroit très original n’a fait que renforcer leur renommée à Paris et ailleurs.

Aussi, et pour être le plus précis possible, rappelons qu’initialement la galerie de Laurence Bonnel était située au cœur du marché aux puces Paul-Bert de Saint-Ouen.

Ce déménagement lui a donc permis d’entrer dans le célèbre quartier parisien de Grenelle, en plein cœur de Beaupassage, à quelques pas à peine de l’Hôtel Lutetia. Un quartier qui figure parmi les plus connus et reconnus de Paris, un quartier où se pressent des touristes toujours plus nombreux.

La démarche de cette galerie unique en son genre est simple : investir tout l’étage d’un restaurant pour réunir au même endroit les plus grands métiers d’art. Tout sous le même toit, pour une expérience artistique hors du commun, tel est le vœu de Laurence Bonnel !

En effet, l’artiste a directement imaginé cet endroit comme un loft new-yorkais, c’est-à-dire un endroit ouvert à tous les talents et toutes les cultures.

Se côtoient ainsi dans la galerie Scène Ouverte de nombreux univers d’artistes différents, mais aussi des artisans comme des céramistes à l’image de William Coggin, Célia Bertrand ou encore Jean Grisoni connu pour sa maîtrise de très nombreux matériaux différents.

Il y a dans cette expérience un aspect très vivant : les artistes peuvent être amenés à travailler alors que les clients du restaurant mangent juste à côté d’eux, un délicieux repas on l’imagine, concocté par le chef triplement étoilé Yannick Alléno, maître des lieux.

Scène ouverte, Beaupassage, 53-57 Rue de Grenelle, photographie Belles Demeures

Des frères Daum aux Silhouettes, l’amour du cristal :

Nous avons parlé du parcours de Laurence Bonnel dans les lignes précédentes, mais il ne faudrait pas oublier le matériau qui est au cœur de sa trajectoire, un matériau qui lui a permis d’exploiter toute sa maîtrise et sa créativité

Ce matériau, vous le savez peut-être déjà, c’est le cristal.

À l’inverse d’autres artiste, tel que Thomas Bastide s’il ne fallait en retenir qu’un, Laurence Bonnel s’est très vite prise de passion pour l’histoire de la cristallerie des frères Daum. C’est à la rencontre des ateliers fondés par les frères, des ateliers encore existants aujourd’hui, que l’artiste a eu comme un coup de foudre comme vous allez le découvrir dans les lignes qui suivent.

À l’image du virage marquant de son processus de création que nous avons évoqué précédemment, Laurence Bonnel profite du cristal pour travailler autour du motif de l’humain, mais aussi d’autres thèmes comme celui du couple ou encore de la foule.

Ce sont là des thèmes qui lui tiennent tout particulièrement à cœur

Sous la main de Laurence Bonnel, le cristal devient malléable au point de figurer l’Homme dans des situations toujours plus diverses. En regardant la moindre de ses réalisations en cristal, on est vite ébahi par la légèreté des lignes obtenues et la volonté marquée de légèreté qui s’en dégage.

le-depart-daum-laurence-bonnel
Le Départ, Daum France et Laurence Bonnel

Cette création toute particulière donne naissance à des lignes épurées, une stylisation à la fois formelle et esthétique. De toute évidence, en regardant les œuvres de Laurence Bonnel, on ne peut s’empêcher de penser à l’œuvre d’un Giacometti ou encore aux corps cubistes de Zadkine.

Pour tenter de percer les secrets du travail du cristal effectué par Laurence Bonnel, rien de tel que d’écouter l’artiste elle-même. Comme elle l’avait déclaré dans un entretien : « Silhouettes apparemment sans regard, pourtant incarnées. Comme une petite morsure, celle du questionnement de soi. Les Silhouettes expriment en elles-mêmes leur forme de narration. Le processus d’identification s’opère : plus on considère la Silhouette, plus on s’enfonce en soi-même. »

Cette passion pour le cristal ne vient pas de nulle part. C’est lors de la visite des ateliers Daum que Laurence Bonnel réalise que le travail de ce matériau hors du commun se rapproche grandement de celui du travail du bronze, bien que ces deux matériaux soient opposés au prime abord. En effet, le cristal est bien plus fragile et imprévisible là où le bronze présente une solide presque à toute épreuve. Là encore, écoutons l’artiste : « Les sculptures, pourtant en édition, prennent chacune vie différemment, et deviennent uniques. Le cristal, grâce au savoir-faire de Daum, donne un sens nouveau, une émotion particulière à mon travail. » C’est un rapport presque charnel qu’entretient Laurence Bonnel avec le cristal. Un rapport qui s’inscrit dans une histoire et une tradition bien française, comme un hommage répété à chaque œuvre aux pionniers de la cristallerie hexagonale.

Et, une fois encore, les œuvres de Laurence Bonnel réalisées à partir de cristal ont eu la chance d’être exposées dans le monde entier. L’artiste a pu montrer ses réalisations en France de toute évidence, mais aussi du côté de la Suisse à Genève et Gstaad, ou encore en Italie à Rome et Milan, en Espagne à Barcelone et Madrid, et dans de nombreux autres pays encore.

PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
shares