Panier

54120 BACCARAT - 03.83.75.10.55 - 7J/7

LIVRAISON GRATUITE DÈS 99 EUROS D’ACHAT SOUS 1 À 3 JOURS

  • 0
  • Souffle-bouche

    SECRET DE FABRICATION | LE CRISTAL SOUFFLÉ BOUCHE

    Le cristal soufflé bouche est une ancienne technique du soufflage de verre née vers 75-50 av. J.C, au Moyen-Orient. Cette technique consiste à introduire de l’air dans une masse de verre à l’état visqueux, en soufflant à la bouche dans une canne, long tube creux métallique, ceci afin d’obtenir une forme creuse.

    En premier lieu, le verrier cueille du bout de la canne une boule de verre en fusion dans le creuset ou pot.

    Ensuite, le « marbrage » permet de centrer la boule sur le marbre (en métal). Après avoir introduit une bulle d’air dans le verre, le verrier souffle, réalisant une « poste ». L’opération de soufflage est renouvelée après des réchauffements successifs, pour former et développer la « paraison », soit le volume définitif de verre creux souhaité pour la pièce à créer.

    L’air peut aussi être insufflé à l’aide d’air comprimé pour réaliser les pièces de grandes dimensions, et suppléer le souffle des maîtres verriers.

    La pièce achevée est ensuite introduite dans le four de recuisson pour plusieurs heures de refroidissement progressif.

    Le soufflage peut être réalisé dans des moules en métal, aluminium, bronze, fonte ou acier ou en matériaux réfractaires (variante développée par les Romains).

    Ces opérations exigent de l’ouvrier une constance parfaite, pour que chaque geste soit identique au suivant, pour que les paraisons des verres forment un service harmonieux.

    • Soufflé Fixe : technique qui consiste à souffler la pièce avec une canne bloquée (découvrir les outils du verrier). L’immobilité du verre dans le moule permet l’impression de motifs et l’obtention de formes autres qu’à symétrie circulaire. Des motifs peuvent être appliqués par injection sur cette paraison soufflée.
    • Soufflé Tourné : technique qui consiste à souffler la pièce tout en maintenant la canne en rotation; permettant d’éviter sur une pièce sans décor, toute trace de couture du moule. De ce fait cette technique impose le soufflage bouche. Des motifs peuvent y être appliqués par injection sur cette paraison soufflée.

    L’aspiré soufflé lui fait appel à une mécanisation partielle.

    souffleur-verre

    PARTAGEZ NOTRE SAVOIR-FAIRE !

    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest
    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.