Panier
  • 0
  • artiste-Hilton-Mcconnico

    Qui est Hilton Mcconnico, cet artiste aux multiples talents ?

    Star de la cinématographie des années 80, Joseph Hilton Mcconnico a su garder sa popularité même après sa mort le 29 janvier 2018. Designer, décorateur, styliste, scénographe cet artiste aux multiples talents a fait un parcours incroyable.

    Joseph Hilton Mcconnico, sa collaboration avec la cristallerie Daum

    Chez Daum, spécialiste de la pâte de cristal, il est de coutume de sélectionner les œuvres emblématiques des artistes aux talents uniques.

    Jouant sur le contraste entre l'Art Déco et l'Art Nouveau, la manufacture veut que la Flûte Cactus signée Joseph Hilton McConnico fasse partie de sa prestigieuse collection.

    La maison s'intéresse davantage aux esthétiques et réunit des artisans et artistes qui sont adeptes des arts décoratifs français. Enjolivée de pâte de cristal, cette jolie flûte Cactus troque son ancienne finition un peu sobre par une brillance à couper le souffle.

    Découvrez la flute Cactus Daum par Hilton Macconnico.

    Comment tout a commencé ?

    Hilton McConnico est un cinématographe américain né en 1943 dans le Tennessee. Depuis tout petit, il avait le grand rêve de devenir un couturier de renom à l’échelle internationale.

    À l’époque, Hilton McConnico avait à peine 16 ans, mais possédait déjà son propre atelier de couture.

    Brillant dans la réalisation de robe de mariée et de soirée, il ne fut pas inaperçu. En effet, à peine débarqué à New York, la vie lui sourit puisque Diana Vreeland dirigeant de Vogue US l’embauche de suite. Rendez-vous en France !

    L’Américain qui ne sait pas parler le français s’installe à Paris dans des conditions pas très convenables. Pourtant, il n’a pas baissé les bras.

    En faisant connaissance avec Ted Lapidus, il intégrait rapidement le secteur de la cinématographie. Pour rappel, Ted Lapidus est un créateur de prêt-à-porter unisexe qui habillait les stars du cinéma français.

    Ensuite, Hilton a travaillé pour une grande maison de couture chez Jacques Heim. Ce dernier ayant l’habitude de créer des vêtements luxueux avait besoin d’une tout autre inspiration pour créer du prêt-à-porter. Sans surprises, les talents de Hilton ont encore frappé. 

    Ses dernières œuvres en matière de création de vêtements de mode furent le fruit d’une collaboration avec la maison de couture Yves Saint Laurent. Plus précisément, dans la création de prêt-à-porter pour homme.

    Son parcours dans la cinématographie, en tant que décorateur

    Quand il œuvrait dans la réalisation de costumes pour des acteurs, il a commencé à côtoyer les gens du cinéma. Ses deux contrats, en tant que créateur de costume, étaient pour un film et une série télévisée que tout le monde a vite oubliée.

    Par la suite, un compatriote venant de l’Illinois lui demande de réaliser des costumes pour ses courts métrages. Ces derniers ont vite remporté un grand succès. Un peu plus longtemps, il devient à la fois décorateur et créateur de costumes.

    Cette nouvelle carrière est d’ailleurs le tremplin qui va lui conduire au succès. En effet, après la réalisation de ces courts métrages, il commence à entrer dans la cour des grands : le long métrage.

    Il devient très sollicité notamment par Diane Kurys, René Féret ou encore Claude Miller pour son talent de décorateur de cinéma.

    Les films de Jean-Jacques Beineix changent cependant toute l’histoire. Les décors et les réalisations de Hilton vont capter l’attention du public. En effet, les designs modernes sont au rendez-vous et dignes des grands pubs et clips du début des années 80. La décoration de la « Lune dans le caniveau » lui a même permis de gagner le « César du meilleur décor ».

    Toutefois, il arrête sa carrière dans le milieu du cinéma en 1983 après la réalisation du film « Vivement dimanche » auprès de François Truffaut.

    Hilton McConnico : carrière en extravagance en tant que photographe et scénographe

    Après avoir quitté le milieu du cinéma, il se lance dans la photographie et la réalisation de clips et de pubs.

    Les grandes agences de pub sollicitent davantage son talent ne citant que Lancôme, Côte d’Or, Philips et la Renault 5.

    Il est également l’auteur du clip de Buzy ou encore d’Eartha Kitt. Du côté photographie, d’un côté il a réalisé des chefs-d’œuvre pour les campagnes de Charles Jourdan et de Cerruti.  D’un autre côté, il est l’auteur de la couverture du Jardin des modes avec la photo de Béatrice Dalle.

    Les fruits de ses talents : vases, cactus, ornement de la musée hermès...

    Tous ses parcours ont forgé Hilton Mcconnico à devenir par la suite un designer de renom. Il est d’ailleurs le premier créateur de costume dans les coulisses qui a su briller dans le milieu de la décoration.

    Cet artiste aux multiples talents affrontait tous les obstacles avec une immense joie de vivre. En effet, ses proches et ses connaissances l’appréciaient pour ce caractère et ont fait face avec lui à sa maladie.

    Dans ses œuvres, Hilton s’inspire des cactus pour réaliser des objets de décorations. La raison est que cette plante lui rappelait son enfance, disait-il. En outre, il a réalisé des vases et des verres au design unique à partir de verre de Murano en collaborant avec la maison Daum. Sans oublier la fameuse Compagnie de Cristalleries de Saint Louis.

    Il est également l’auteur du décor extraordinaire du show de Johnny Hallyday au Zénith. Mais aussi le créateur de son costume qui coûtait 300 millions de francs à l’époque.

    En outre, il a également fait la décoration de certains restaurants et de monuments. Les plus spectaculaires sont le restaurant Toupary, se situant au dernier étage de la Samritaine, ainsi que les musées Hermès du bâtiment amiral de la marque Ginza à Tokyo. 

    Rupture house : un espace dédié pour rendre hommage à l'agence Hilton Mcconnico

    Pour rendre hommage à Hilton McConnico, la Rupture house est ouverte au grand public depuis 2021. Vous pouvez y trouver les œuvres multiples de ce grand artiste.

    Cette exposition est l’idée de Thomas Erber et de ses collègues ainsi que de l’Atelier Baptiste & Jaïna, Pierre Gonalons et Vincent Darré.

    Les designers qui ont décoré la Rupture House interprètent l’univers de Hilton McConnico à travers un voyage dans le temps. Ses œuvres ont sans doute marqué l’histoire de l’art moderne. La Rupture House se situe au 1 place André Malraux, 75001 Paris.

    Si, vous aussi, vous souhaitez en découvrir un peu plus sur l’histoire de Hilton, McConnico, sachez que les visites se font sur rendez-vous.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.