sculpture-Faben-Mister-lover-cristal-daum
Mister Love sculpture Daum
2280,00  Add to cart

Il y a de l’amour dans l’air !

L’iconique Mister Lover de Faben s’invite aujourd’hui dans l’univers de la Maison Daum.

La transparence de ce cristal d’un rouge éclatant met en lumière l’amour s’émanant de son œuvre. En effet, ce rouge profond est appelé « rouge à l’or » et est créé selon une technique propre à la cristallerie. Pour obtenir ce rouge profond, des particules d’or sont nécessaires à la composition. Cette technique témoigne encore une fois du savoir-faire exceptionnel de la Maison.

Ce joyeux Mister Lover sur son nuage d’un blanc éclatant fait écho au partage, à l’amour et à la bienveillance, et renvoie un message de positivité et d’espoir.

En édition limitée à 99 exemplaires, Mister Lover saura parfaire vos intérieurs ou ravir vos proches.

Un rouge à l’or pour un Amour hors du temps.

  • Mister Love sculpture signed Daum France by Faben
  • Limited edition of 99 ex
  • Box, bag, certificat of authenticity
  • Height : 22,5 cm Length : 19 cm Width : 9,5 cm

DELIVERY TIME

European Union : shipping with GLS, the delivery time is about 5 days.
Outside the European Union : shipping with GLS, the delivery time is about one or two weeks, depending of the custom clearance.
You will receive an email from Vessière Cristaux with all the tracking informations. If you have urgent request, you can call us (+33.3.83.75.10.55) or contact Michaël by WhatsApp (+33.6.17.02.12.25).

WE PROVIDE INSURANCE FOR YOUR ORDER

With more than 138 years of experience, our export team takes the greatest care to package each order. A damaged product? We will send a new one. A lost parcel? We will send a new one. The shipping cost include an insurance break and lost.

CUSTOMER REVIEW

ENJOY TAXFREE

For a delivery outside the European Union, you can pay your order without VAT. Please, use the coupon code FREETAX into your cart.

REVIEWS

ADDITIONNAL INFORMATIONS

Discover Mister Love sculpture Daum.

Faben (Benjamin Fabris) est un artiste multimédia (peinture, sculpture, art digital), issu de la scène graffiti et du Street Art, membre des collectifs Hors Normes et Los Gringos.

Après 15 ans de peinture « sauvage » et de calligraphie (dans les rues, lieux abandonnés, sur les murs des voies ferrées…) que seuls les initiés pouvaient apercevoir avant qu’elles ne soient effacées, Faben a pris conscience du côté éphémère de son œuvre et a décidé de transposer sa créativité sur des supports intemporels en gardant la spontanéité et la liberté du graffiti.

Il continue aujourd’hui d’envahir l’espace public ; il est toujours possible de croiser l’empreinte de son passage au détour d’une ruelle. Il se définit comme un activiste de l’ « Amour au sens large » et nous interroge sur la place de celui-ci dans nos sociétés modernes.

Pour lui, l’Art doit être, au même titre que l’amour, « spontané et magique », il doit « refléter des émotions instantanées et chambouler le réel ». Le personnage qu’il a imaginé et baptisé MrLOVER, lutte ainsi pour rétablir le partage, l’échange et l’Amour émanant de chaque personne, instants ou actions. Pour Faben, il y a « faire avec Amour, faire par Amour et faire pour l’Amour ».

Son travail s’ancre également au sein du mouvement « positiviste », un moteur essentiel. Dans chacune de ses créations, on perçoit à la fois une explosion de joie et de couleurs qui soulignent les aspects positifs de la vie sous toutes leurs formes.

Faben rejette la violence de nos sociétés en créant un monde coloré et saisissant. Il se réinvente chaque jour, et n’hésite pas à se remettre en question en abordant parfois des thèmes plus sombres comme l’autodestruction, qui est propre à l’humain.

Il peut aussi porter un regard critique et sarcastique sur l’Homme et son influence sur le monde et les objets qui l’entourent.
Après avoir exposé chez le Maître Verrier Ada Loumani à l’occasion de l’événement « Sur le chemin de L’Ecole de Nice – sélection Jean Ferrero » aux côtés de figures telles qu’Arman, Cesar, Sosno, Moya…, puis sous le palais Regina a Nice pour « A l’orée de mon imagination », au MAMAC de Nice, à la Art Gallery Show de Monaco, mais aussi à Vienne, en Autriche… il revient à Nice en 2019 pour une présentation globale de son travail sur ces 20 dernières années.

Depuis, il n’a cessé de multiplier les projets et les collaborations sur tout le territoire. Du littoral jusqu’à l’arrière-pays. Il fait partie des artistes les plus présents, de Tende à Saint-Jean Cap-Ferrat, en passant par Aspremont, Antibes, Biot, Colomars, Nice, Valbonne…

Ses œuvres dispensent aussi de l’amour à Monaco, en Italie, au Danemark, en Thaïlande… Logique puisque l’amour est partout !